Communiqué de l’UCAD en date du 15 janvier 2011

Paris le 15 janvier 2012
COMMUNIQUE DE l’UCAD « Union des Comoriens Anjouanais de la Diaspora »
Association n°W75121049 JO du 2 /07/2011 pages 3032.

Fédération des Associations Comoriennes de la Diaspora Anjouanaise
Le ministre des Relations Extérieures des Comores Mohamed BAKRI aurait promis de mettre en place lundi prochain une Commission Mixte Franco-comorienne regroupant un représentant de chaque gouvernorat, du Ministère des Finances, du Ministère des Transports, du Ministère des Relations Extérieures, du Commissariat au Plan et des délégués de la diaspora à l’occasion d’une rencontre avec « la diaspora » d’après le journal ALBALAD n°675.

Dans l’article publié sur ALBALAD n°675 page 2 dont le titre est « Gouvernement –Diaspora : Vers la Mise en place de la Commission mixte », il est évoqué la présence d’une délégation de la diaspora qui aurait participé à une rencontre avec le Ministre des Relations Extérieures ; délégation invitée par le SG du même ministère à une organisation et une proposition de délégués à la Commission Mixte Franco comorienne.
Cette délégation de la diaspora est invitée par le Secrétaire Général de ce même ministère « à s’organiser, à faire ses choix et proposer ses délégués » pour siéger au sein de la Commission Mixte Franco-Comorienne ;
Cette dernière a été créée par un décret du président de la République Ahmed Abdallah SAMBI après la signature d’une convention entre le Gouvernement Comorien représenté par le Ministère des Relations extérieures et la diaspora représentée par trois personnalités comoriennes vivant en France et issues de l’ensemble des trois îles.
Le Bureau de l’UCAD, dénonce avec vigueur le manque de concertation et d’implication de la part du Ministère des Relations Extérieures dans le projet de désignation des délégués de la diaspora, censés nous représenter.
Il met en garde également les autorités publiques en charge de la diaspora quant à l’adoption d’une méthode de travail et de concertation, qui ne rassemble pas les Comoriens de la diaspora et qui ne tienne pas compte de la nécessaire implication de toute la communauté comorienne dans toutes ses composantes représentatives, pour mettre en œuvre des projets les concernant.
De même, l’UCAD et ses instances, une Fédération des Associations Comoriennes de la Diaspora Anjouanaise, reconnue par le Gouvernement comorien comme interlocutrice privilégiée pour les discussions relatives à la Diaspora Comorienne pour les originaires d’Anjouan, n’a été ni de près, ni de loin, associée à la désignation d’une délégation de la diaspora, censée rencontrer le Ministre des Relations Extérieures pour la création de cette Commission Mixte.
En conséquence, nous dénions toute légitimité à cette délégation non représentative de la diaspora qui se trouve actuellement aux Comores à designer des délégués, tout en niant une partie des Comoriens ( les Anjouanais comme les autres).
Nous appelons le Ministère des Relations Extérieures à faire preuve d’esprit de rassemblement et d’unité en impliquant les différentes composantes et sensibilités de la diaspora dans la mise en œuvre de projets qui la touchent et l’invitons à engager des consultations auprès de personnalités et associations représentatives de toute la communauté de la diaspora par l’intermédiaire de son Ambassade en France.
Le Bureau de l’UCAD
« Union des Comoriens Anjouanais de la Diaspora »
CONTACT : diaspora.anjouan@gmail.com

Publicités

À propos ucad2011
Association

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :